Don
Vous cherchez
Croix-Rouge de Belgique
21.09.2021 | Inondations

Deux millions d’euros de dons consacrés aux élèves sinistrés

Suite aux inondations catastrophiques survenues en juillet dernier, la générosité a permis à la Croix-Rouge de Belgique et à la Rode Kruis Vlaanderen de récolter près de 40 millions d’euros. A côté de l’aide financière directe aux personnes sinistrées, des centres d’hébergement, de la distribution de repas chauds et des points d’accueil sur l’ensemble des zones impactées, 2 millions d’euros seront également consacrés aux élèves de 134 écoles sinistrées.

Quel que soit le réseau d’enseignement, chaque école impactée peut bénéficier de l’aide de la Croix-Rouge. Il ne s’agit pas ici de remplacer les subsides accordés par les autorités compétentes, ou d’intervenir dans des dépenses qui seraient couvertes par les assurances mais bien d’intervenir pour des biens et services au profit direct de tous les élèves sinistrés.

Le montant est calculé en fonction de la population scolaire, du type d’enseignement et au prorata de l’enveloppe disponible. Cette aide est accordée à titre exceptionnel, en concertation avec le cabinet de Caroline Désir, la Ministre de l’Education de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Répondre aux besoins des écoles

Concrètement, les écoles évaluent elles-mêmes leurs besoins : il peut s’agir de matériel pédagogique, d’équipement de pointe dans l’enseignement qualifiant, d’équipement de cours de récréation ou de salles de sport, de mobilier pour les salles de classes et cantines, d’intervention pour les repas scolaires, ou encore d’organisation d’activités collectives (excursions, classes de mer…) visant le bien-être des élèves touchés par les inondations. Grâce à ce projet, plusieurs écoles ont déjà reçu le matériel dont elles ont besoin pour assurer un enseignement dans de bonnes conditions en cette rentrée.

C’est le cas de l’école Saint-Michel à Verviers, lourdement sinistrée par les inondations. Ses 400 élèves de primaire et de maternelle ont ainsi pu profiter d’une journée récréative dès la rentrée et vont à présent recevoir du matériel pour la salle de gymnastique et des modules de jeux pour la cour de récréation. Soit au total une aide de près de 20.000€.

Rodolphe Bastin, directeur de l’école Saint-Michel à Verviers : « Nous avons deux implantations : dans la première à Pré-Javais, 90% de nos élèves sont issus de familles sinistrées. Dans la seconde, à Verviers, 40% des élèves sont concernés. La Croix-Rouge a déjà financé la journée récréative du 2 septembre pour les 400 élèves et ça leur a fait un bien fou ! Maintenant, il faut aller de l’avant : le bilan des travaux est estimé à 1 million d’euros ! Les assurances sont là, mais pas pour tout… Deux classes restent totalement inutilisables et dans tous les locaux il n’y a pas encore de chauffage. Nous avons répondu à l’appel d’offre de la Croix-Rouge et grâce à cela on pourra équiper notre salle de gym et réaménager la cour de récréation ».

La Croix-Rouge de Belgique est également venue en aide à des écoles dans d’autres communes sinistrées. En voici quelques exemples :

  • Réaménagement d’une école de devoirs et garderie à Eupen (21.000€)
  • Achat d’équipements sportifs, équipement du réfectoire, réaménagement cour de récréation, jeux et livres pour la garderie de l’école Ste Marguerite à Jemelle (13.500€)
  • Tableaux interactifs et intervention pour le voyage scolaire de l’école communale du centre, à Rochefort (18.000€)
  • Intervention pour le voyage scolaire de l’école communale à On, où beaucoup d’enfants sont issus de familles sinistrées (8.100€)
  • Intervention dans la prise en charge d’un repas chaud par enfant à la cantine scolaire jusque décembre dans deux écoles de Chaudfontaine (22.000€)
  • Intervention dans la restauration des ateliers de l’école des Ecureuils à Theux : il s’agit une école d’enseignement spécialisé qui avait rénové tout son sous-sol pour le transformer en ateliers musicaux et multimédia, etc.

Une aide pour tous les sinistrés

Deux mois après le drame, la Croix-Rouge de Belgique a déjà engagé 5 millions d’euros dans les activités de première urgence, l’aide alimentaire et l’hébergement aux personnes sinistrées. Cette aide pour les élèves sinistrés vient compléter les actions mises en place par la Croix-Rouge de Belgique pour soutenir tous les sinistrés des inondations. Rappelons que l’ensemble des dépenses de la Croix-Rouge de Belgique sont contrôlées chaque année par un organisme externe indépendant, garantissant la bonne utilisation des dons récoltés. Les dons reçus suite aux inondations feront, de la même manière, l’objet d’un rapport spécifique qui sera mis à la disposition du grand public.

Des questions ?

Consultez notre FAQ spéciale inondations