Vous cherchez
Croix-Rouge de Belgique
03.08.2021 | Inondations

Une somme record de 30 millions d'euros récoltée en Belgique

Aide inondations

L’appel national à la solidarité lancé par la Croix-Rouge au lendemain des inondations a connu un retentissement sans pareil. Les Belges ont fait preuve d’une solidarité exceptionnelle avec les victimes des inondations. Presque 30 millions d’euros ont été récoltés à ce jour par l’organisation. Il s’agit d’un montant record. 

Pierre Hublet, Administrateur Délégué de la Croix-Rouge de Belgique francophone et Philippe Vanderkerkove, Administrateur Délégué de la Rode Kruis Vlaanderen se sont exprimés par rapport à cet élan de solidarité.

« Dans les zones sinistrées, les jours qui ont suivi les inondations, la Croix Rouge a mobilisé tous ses moyens pour offrir les premiers soins à la population et pour faire en sorte que tous les sinistrés soient aux plus vite en sécurité. Avec l’argent récolté, la Croix-Rouge a mis en place les actions de première nécessité et a engagé près d’1, 5 millions d’euros. Notre organisation s’engage à ce que l’ensemble des ressources financières et matérielles reçues soient intégralement dédiées à aider efficacement les victimes à court terme, tout en mettant en place une réponse sur le plus long terme »

Depuis le début des inondations, tous les moyens de la Croix-Rouge de Belgique au niveau national sont mobilisés pour répondre à la crise dans chacune des provinces concernées. La Croix-Rouge, travaille en étroite collaboration avec les associations citoyennes, en partenariat et de manière complémentaire avec les pouvoirs publics et les structures d’aide existantes.

Un centre de coordination de la réponse à la crise a très rapidement été mis en place à Liège, au plus près des zones sinistrées. Il regroupe une équipe pluridisciplinaire (spécialistes par thématiques) ainsi que des responsables de zone afin de mettre en place la réponse la plus adaptée aux besoins. Plusieurs coordinateurs de la Rode Kruis Vlaanderen sont venus renforcés les équipes à la demande de la Croix-Rouge de Belgique francophone qui gère les opérations sur le terrain.

Une solidarité humaine en provenance de tout le pays

Depuis le début de la crise, les Belges font preuve d’une mobilisation extraordinaire. Aux nombreuses initiatives citoyennes viennent s’ajouter les actions de la Croix-Rouge. Ces dernières sont menées par  nos équipes locales  quireçoivent de l’aide de centaines de volontaires Croix-Rouge venus de Wallonie, de Bruxelles et de Flandre. Des volontaires de crise néerlandophones se sont également spontanément proposés via la plateforme de la Rode Kruis Vlaanderen. Ils sont graduellement ajoutés aux équipes en fonction des besoins et disponibilités. Ces derniers sont passés de 50 à 200 par jour.  Les efforts se poursuivront encore pendant des semaines voire des mois et nous n’hésiterons pas à faire appel à plus de volontaires en cas de besoin.

« La Croix-Rouge remercie l’ensemble des personnes, entreprises et organismes publiques pour cet élan de solidarité et témoignage de confiance. Un remerciement spécifique est adressé aux médias belges qui soutiennent cette campagne. » Pierre Hublet/ Philippe Vandekerckhove

1,5 million d’euros investis dans les actions urgentes mises en place dans les zones sinistrées

Dans les 14 zones sinistrées, la Croix-Rouge a déployé un grand nombre d’actions afin de répondre à l’urgence de la situation. Les actions mises en place immédiatement englobent les opérations de secours (plus de 30 postes avancés de secours ont été mis en place, avec près de 800 bénévoles sur le terrain) et de premiers soins à la population, l’aide psychosociale (une vingtaine de postes déployés), l’aide alimentaire (7.000 repas distribués par jour, 5€/repas), 3 centres d’hébergement d’urgence (environ 350 personnes hébergées), la distribution de plus de 10.000 couvertures et lits de camp, de produits d’hygiène et de nettoyage. Par ailleurs, plus de 15 véhicules effectuent des tournées mobiles fournissant aides alimentaires, produits d’hygiène et informations dans les communes d’Angleur, Chênée, Trooz, Verviers, Chaudfontaine, Aywaille, Theux, Spa et Esneux.

Aujourd’hui, le montant déjà dépensé par l’organisation humanitaire pour l’ensemble de ces actions s’élève à plus d’1,5 million d’euros.

Comme pour l’ensemble des dépenses de la Croix-Rouge, qui sont contrôlées chaque année par un organisme externe indépendant, garantissant la bonne utilisation des dons récoltés, la récolte des dons suite aux inondations fera l’objet d’un rapport spécifique et sera mis à la disposition du grand public. En savoir plus sur nos ressources financières et la transparence.

Apporter des solutions adéquates à une crise de long terme

Aujourd’hui, deux semaines après les inondations, la phase d’urgence aiguë s’achève : l’eau s’est retirée, les routes ont été en grande partie dégagées. Il est maintenant nécessaire de passer à des mesures structurelles pour aider les victimes.  La réponse à la crise des inondations s’étendra sur une longue période. En parallèle à son aide d’urgence, la Croix-Rouge a mené une évaluation des besoins via son équipe spécialisée en réponse aux catastrophes (Emergency Réponse Unit) qui regroupe 200 volontaires formés. Ceux-ci ont interviewé un échantillon représentatif de la population des communes sinistrées.  L’objectif est de définir un solide plan d’actions pour répondre aux besoins les plus importants à court, moyen et long terme.

A court terme, les actions spécifiques déployées par la Croix-Rouge sont les suivantes :

  • Besoins primaires : distribution massive de repas chauds, installations de douches/WC et distribution de produits d’hygiène et de nettoyage
  • Aide médico et psychosociale : consultations psychosociales individuelles et de groupe dans les centres d’accueil et de distribution.
  • Hébergement : centres d’hébergement temporaires, soutien pour déshumidifier et désinfecter les maisons
  • Mobilité : mise en place de transports sociaux pour les victimes isolées.

« Nos actions se concentrent sur ces 4 axes, directement issus de notre expertise et de notre savoir-faire afin de déployer des projets concrets d’aide aux victimes à court, moyen et long terme. Les besoins évoluant avec le temps, des projets innovants, associés à des collaborations avec des partenaires privés sont en cours d’élaboration pour le moyen et le long terme. En tant qu’acteur humanitaire et avec le support de toutes les ressources Croix-Rouge francophones et néerlandophones, nous agissons en complémentarité avec le soutien apporté par les autorités publiques et les structures d’aide existantes telles que les assurances et les fonds des calamités par exemple» Pierre Hublet/ Philippe Vandekerckhove.

La Croix-Rouge est consciente de la confiance que lui accorde la population ainsi que du rôle crucial qui lui est concédé tant par les autorités que par la société civile en réponse à cette catastrophe inédite en Belgique.

« Nous tenons à réaffirmer que l’intégralité des ressources financières et matérielles reçues par la Croix-Rouge seront dédiées à apporter des solutions directes & efficaces aux besoins des personnes sinistrées les plus vulnérables, à court, moyen et long terme.  » Pierre Hublet/ Philippe Vandekerckhove.

Pour votre confiance et votre mobilisation, MERCI !

Plus d’informations sur les actions concrètes de la Croix-Rouge suite aux inondations.