Vous cherchez
Croix-Rouge de Belgique
10.01.2023 | Action sociale,Plan hiver

Hébergement hivernal d’urgence: 2000 lits occupés en un mois

Alors qu’une vague de froid sévissait à la mi-décembre 2022, la Croix-Rouge de Belgique ouvrait d’urgence en 24 heures 130 places d’accueil de nuit : 50 places à Ixelles, dans un gymnase et 80 places au Stade Roi Baudouin.

Le 27 décembre, le centre d’Ixelles, opéré par la Croix-Rouge en étroite collaboration avec la commune, a fermé ses portes. Au total, du 13 au 27 décembre, 550 lits ont été occupés, soit 39 personnes en moyenne ont été hébergées chaque nuit d’ouverture. Le maximum fut de 49 personnes.

L’hébergement de nuit au stade Roi Baudouin a quant à lui été prolongé jusqu’au 10 janvier, avec une formule plus adaptée d’accueil 24h/24 et la possibilité pour les personnes sans-abri hébergées d’y rester une semaine non-stop.

Depuis l’ouverture, 1610 lits ont été occupés au stade, soit 57 personnes en moyenne hébergées par nuit (avec un maximum de 90 personnes la nuit du 6 janvier). Après le 27 décembre et la fermeture d’Ixelles, une moyenne de 80 personnes ont trouvé refuge chaque nuit au stade.

Le call center du Samu Social (0800/99340) continue de diriger les personnes sans abri à la recherche d’un logement.

De nombreuses familles hébergées au centre Lemonnier

Si ces deux accueils d’urgence ferment à présent leurs portes, suivant la disponibilité accordée par les pouvoirs publics, la Croix-Rouge de Belgique maintient jusqu’au 31 mars, dans le cadre du plan hivernal, son centre d’hébergement et d’orientation « Lemonnier », destiné prioritairement aux familles sans-abri. 29 familles y sont actuellement hébergées, soit 94 personnes, 45 adultes et 49 enfants.

L’objectif du centre répond au positionnement de la Croix-Rouge sur le problème du sans-abrisme : offrir un hébergement d’urgence tout en accompagnement les personnes socialement pour les amener à quitter la rue et les orienter vers des solutions pérennes.

Un bureau social est ainsi installé au sein même du centre et propose un accompagnement individuel aux familles hébergées. Le centre est financé par les autorités dans le cadre du plan hivernal et devrait hélas fermer ses portes fin mars.