Don
Vous cherchez
Croix-Rouge de Belgique
15.07.2021 | Croix-Rouge,Inondations

Inondations: des dizaines de secouristes et bénévoles de la Croix-Rouge à l’œuvre

Depuis deux jours, des dizaines de secouristes et bénévoles de la Croix-Rouge sont mobilisés face aux intempéries catastrophiques qui touchent principalement la province de Liège, mais aussi la botte du Hainaut, les provinces de Namur et de Luxembourg.

Nos 5 centres de secours de la province de Liège sont sur le qui-vive et ont travaillé toute la nuit, tout comme ceux de la province de Namur. Le centre de secours du Hainaut a envoyé des renforts ce matin avec un véhicule de 1ere urgence et une ambulance. Les équipes du Sisu (service d’intervention psychosociale urgente) sont également disponibles si des demandes de soutien psychosocial sont requises, tandis que nos équipes logistiques, rappelées 3 fois la nuit dernière, ont déjà fourni des milliers de bouteilles d’eau, un millier de couvertures et 1500 lits de camps pour les centres d’accueil d’urgence.  Le stock de lits de camps est quasiment épuisé et on distribue aussi des brancards. 2 camions et 2 camionnettes sont en permanence sur les routes.

Faire un don

Le village de Nonceveux est coupé du monde : la Croix-Rouge y gère un centre d’accueil de demandeurs d’asile qui abrite 200 personnes. Les résidents sont tous réfugiés à l’étage sans électricité et attendent une probable évacuation. Ils ont des réserves de nourriture jusque demain midi. Une quinzaine d’enfants du centre partis hier en excursion avec des collaborateurs n’ont pu regagner leur lieu de vie et ont trouvé refuge dans un centre d’accueil d’urgence. Au centre d’accueil de Rendeux (photo) on redoute aussi l’inondation et l’inquiétude gagne les résidents. Le centre d’accueil de Fraipont, qui n’est touché, s’est mis à disposition des autorités s’il faut accueillir des sinistrés.

A Aywaille, la Croix-Rouge, installée en hauteur, à Playe, dans un nouveau bâtiment à grande capacité, se transforme aujourd’hui en centre d’accueil : elle accueille non seulement la maison communale qui est sous eaux, mais se transforme aussi en centre d’accueil pour les habitants de Nonceveux, qui doivent être évacués en bateau avec l’aide des secours hollandais. Les bénévoles de la Croix-Rouge d’Aywaille sont mobilisés depuis hier déjà et organisent deux centres d’accueil dans l’internat d’une école de la localité et le second à Remouchamps. La présidente, Josette Lespagnard, elle-même sinistrée avec 80 cm d’eau à son domicile, se démène néanmoins sans compter pour diriger les opérations d’aide : « ces deux centres d’accueil hébergent déjà une trentaine de personnes et ce n’est hélas pas fini ».

Les Croix-Rouge de Chaudfontaine, d’Esneux, de Trooz et de Sprimont sont sous eaux mais les routes sont le plus souvent inaccessibles pour se rendre compte de l’ampleur des dégâts. «Il est probable que l’épicerie sociale de Vaux-Sous-Chevremont est noyée, tout comme notre vestiboutique », explique le président de la Croix-Rouge de Chaudfontaine, Christian Eloy.

A Verviers aussi, où le centre-ville est inondé, la Croix-Rouge apporte ponctuellement son aide aux familles sinistrées. A Esneux, le local de distribution alimentaire, qui contient plusieurs congélateurs et les stocks de vivres et qui aide en moyenne 250 personnes, est inondé. Tous les bénévoles de la Croix-Rouge de Liège Angleur sont eux aussi sur le qui-vive mais ont du quitter les locaux comme tous les habitants du centre-ville. La Croix-Rouge de Olne-Sprimont-Trooz a aidé à l’évacuation d’une maison de repos. La Croix-Rouge de Welkenraedt se tient en alerte et se prépare à aider dans des centres d’accueil car trois communes sont menacées d’inondations.

Dans la botte du Hainaut, la Croix-Rouge de Chimay a été appelée dans la nuit pour fournir des couvertures et vêtements chauds à des scouts évacués.

En province de Namur, la Croix-Rouge de Couvin a apporté son aide (couvertures et 30 litres de soupe) à deux campings résidentiels de Petigny qui ont été inondés. « Nous redoutons nous-mêmes d’être inondés », explique la présidente Muriel Somme, « car nous sommes juste au bord de la rivière. »

Enfin, à Rochefort, où toutes les routes d’accès sont bloquées, le président de la Croix-Rouge Albert Maniquet craint que ce ne soit hélas le cas de sa Maison Croix-Rouge. « Nos véhicules y sont bloqués. Avec ma voiture personnelle je viens d’aller chercher des repas du CPAS pour les personnes évacuées et hébergées dans des salles privées, une soixantaine de personnes en tout… »

En province de Luxembourg, la Croix-Rouge met toutes ses vestiboutiques à disposition des personnes sinistrées. Enfin, la Croix-Rouge du Brabant Wallon se met à la disposition du CPAS de Grez Doiceau pour aider dans les centres d’accueil d’urgence mis en place. La Croix-Rouge d’Ottignies, menacée par le débordement de la Dyle, a été évacuée.

Soutenez les sinistré.es en faisant un don en ligne ou via notre compte en banque BE70 0000 0000 2525

Des questions ?

Consultez notre FAQ

Inondations: des dizaines de secouristes et bénévoles de la Croix-Rouge à l’œuvre – Croix-Rouge de Belgique

Inondations: des dizaines de secouristes et bénévoles de la Croix-Rouge à l’œuvre

Depuis deux jours, des dizaines de secouristes et bénévoles de la Croix-Rouge sont mobilisés face aux intempéries catastrophiques qui touchent principalement la province de Liège, mais aussi la botte du Hainaut, les provinces de Namur et de Luxembourg. Nos 5 centres de secours de la province de Liège sont sur le qui-vive et ont travaillé … Lire la suite de Inondations: des dizaines de secouristes et bénévoles de la Croix-Rouge à l’œuvre