Vous cherchez
Croix-Rouge de Belgique

Coronavirus: chaque mois, plus de 100.000€ pour assurer l’aide alimentaire d’urgence

« Chaque jour de nouveaux bénéficiaires arrivent dans nos points de distribution d’aide alimentaire. De nombreuses personnes, qui avaient déjà des revenus précaires, se retrouvent au chômage temporaire, certains indépendants n’ont plus aucune ressource et ne s’en sortent plus. Chaque mois, nous dépensons plus de 100.000€ pour assurer notre aide alimentaire, rien que pour les achats de denrées », alerte Nancy Ferroni, porte-parole de la Croix-Rouge de Belgique. « Et le pire reste à venir, hélas: une crise sociale majeure s’ajoute à la crise sanitaire et ce sont les plus fragilisés qui en seront les plus touchés. »

Notre grande opération annuelle de collecte de dons, les « Journées de Croix-Rouge », qui devait commencer fin avril, n’aura pas lieu cette année pour cause de confinement, nous privant d’une partie de nos ressources. Tout comme restent fermées, pour la même raison, nos boutiques de vêtements de seconde main et nos brocantes. Nos formations premiers secours sont également suspendues depuis le début de la crise.

Une énorme partie de nos ressources financières n’existent plus. Et les besoins augmentent chaque jour nous laissant craindre une crise sociale majeure…

Concernant l’aide alimentaire, en outre, les invendus de produits frais (viande, poisson, fruit  et légumes) donnés gracieusement par les grands magasins et redistribués à nos bénéficiaires, se sont considérablement réduits, les achats du public étant plus nombreux. Nous devons donc acheter ces produits frais pour compléter l’aide alimentaire de nos 65 points de distribution alimentaire en Wallonie et Bruxelles.

A côté de l’urgence, nous adaptons notre aide alimentaire habituelle depuis plusieurs semaines d’épidémie de Covid 19:

  • Nous organisons de plus en plus des livraisons à domicile (plus coûteuses)
  • Nous délivrons par endroit directement des chèques d’achat dans les boîtes aux lettres de nos bénéficiaires
  • Nous équipons nos bénévoles de terrain en matériel de protection et en produits désinfectants (ce qui engendre également des coûts supplémentaires)

Chaque mois, alors que nos sources de revenus sont taries, nous devons renflouer les caisses vides de nos entités qui intensifient leurs actions. Aidez-nous à aider les plus défavorisés et ces nombreux nouveaux bénéficiaires !

Faire un don