Vous cherchez
Croix-Rouge de Belgique

Coronavirus: la distribution, adaptée, d'aide alimentaire se poursuit

Si les actions secours sont très intensifiées ces dernières semaines au sein des équipes de volontaires Croix-Rouge, les actions sociales ne sont pas en reste et s’adaptent pour continuer à remplir notre mission première d’aide aux plus vulnérables.

Bruxelles

Les distributions d’aide alimentaire sont ainsi devenues principalement des livraisons de colis à domicile, pour respecter les consignes de sécurité. Nous collectons chaque semaine les invendus (produits frais) de plusieurs magasins : ces derniers temps, il y a moins d’invendus, mais des snacks, des restaurateurs ont fait don spontanément de leurs surplus en raison des fermetures obligées.

Ces invendus sont récupérés par notre chauffeur qui les dispatche ensuite auprès de nos 3 épiceries sociales et des 4 entités Croix-Rouge qui organisent les colis d’urgence alimentaire. Une seule épicerie sociale (Schaerbeek) a été contrainte de fermer, car les bénévoles de l’équipe ont tous plus de 65 ans. Les familles de cette épicerie ont toutes été contactées par téléphone et reçoivent des livraisons à domicile.

L’épicerie de Forest et celle d’Auderghem continuent de fonctionner. A Auderghem par exemple, les bénévoles portent un masque, les clients qui se présentent passent leur liste de courses et les produits leur sont délivrés sur une table devant la porte d’entrée. Aucun client n’entre dans le local qui est désinfecté chaque jour.

Hainaut

7 de nos épiceries sociales restent ouvertes pour les familles précarisées. Les distributions d’aide alimentaire sont organisées dans le respect strict des règles d’hygiène: les bénéficiaires sont reçus un à la fois, à Jumet, à Quaregnon, à Frasnes…

A Boussu, les bénévoles assurent la livraison à domicile, devant la porte, pour les bénéficiaires de l’épicerie sociale mais aussi les personnes isolées, faibles et fragiles, qui ne savent plus se déplacer pour faire leurs courses.

Namur et Brabant Wallon

Plusieurs épiceries sociales continuent de fonctionner, notamment à Floreffe, pour aider les familles précarisées avec des ventes à 50% du prix des magasins.

Des livraisons de colis d’urgence s’organisent à domicile ou dans les Maisons Croix-Rouge avec des mesures strictes de précaution. Notons que les Maisons Croix-Rouge qui sont fermées, car les bénévoles actifs ont plus de 65 ans, organisent des permanences d’urgence par téléphone et s’efforcent malgré tout de répondre aux besoins des bénéficiaires.

Dans le Brabant Wallon, trois épiceries sociales restent également ouvertes et des distributions s’organisent sur rendez-vous.

Liège

Nos épiceries sociales, qui proposent des courses à 50% du prix magasin aux familles précarisées, restent ouvertes, par exemple à Ans ou Stavelot, avec des mesures strictes de distribution. Certaines ont pris des dispositions pour se transformer en service de livraison à domicile. C’est le cas à Aywaille.

Nous continuons et même intensifions la distribution de colis alimentaires d’urgence (Huy/Waremme, Hannut, Oupeye, Herve/Soumagne, Awans/Ans, Hannut, Jemeppe/Ougrée/Seraing, Esneupré en partenariat avec le CPAS, Flémalle, Malmedy, Saint-Nicolas/Grâce-Hollogne).

L’importante distribution de colis alimentaires par la Croix-Rouge de Liège-Angleur chaque jeudi matin a été adaptée en 4 tranches horaires pour garder la distanciation sociale.

Luxembourg

Nos épiceries sociales, qui proposent des courses à 50% du prix magasin aux familles précarisées envoyées par les services sociaux, restent ouvertes, dans le strict respect des règles d’hygiène et de distanciation sociale (un bénéficiaire à la fois dans le magasin). Les épiceries qui sont fermées, car les bénévoles qui y sont actifs ont 65 ans et plus, s’organisent pour livrer à domicile ou adaptent leur aide.

Pour en savoir plus sur le fonctionnement des colis alimentaires près de chez vous, prenez contact avec la Maison Croix-Rouge la plus proche.