Vous cherchez
Croix-Rouge de Belgique
18.03.2020 | Coronavirus,Croix-Rouge

Coronavirus: la Croix-Rouge continue d'assurer la protection de la population

Face à la crise sanitaire que nous sommes en train de vivre, la Croix-Rouge de Belgique poursuit ses actions en vue d’assurer la sécurité et la protection de la population.

Ambulances et secours

La Croix-Rouge est actuellement présente en renfort sur une vingtaine de sites hospitaliers en Wallonie et à Bruxelles.

En Wallonie, nos équipes sont notamment présentes à Jambes, où un poste médical avancé a été aménagé afin d’accueillir les médecins généralistes du Namurois ne disposant pas de locaux adaptés pour recevoir des patients. Nos secouristes sont également actifs aux entrées du CHU Tivoli (Hainaut) ainsi que sur les sites Saint-Joseph et Notre-Dame du Grand Hôpital de Charleroi. Enfin, 6 tentes ont également été installées en région Liégeoise.

En région bruxelloises, deux tentes ont été installées devant les urgences de Saint-Luc. Deux secouristes sont présents de 9h à minuit. Ils sont équipés par l’hôpital avec le même matériel que celui utilisés aux urgences.

Au niveau des ambulances, les mesures de protection ont été renforcées pour le personnel face aux patients suspects: masque FFP2 recouvert d’un masque chirurgical (ce dernier jeté à chaque usage), lunettes de protection, surblouse et désinfection des surfaces touchées. Le patient est également pourvu d’un masque chirurgical.

Depuis lundi midi, il a été décidé avec la Santé publique, pour Liège uniquement à ce stade, qu’une ambulance spécifique serait dédiée au transport de patients malades, 24h sur 24 et 7 jours sur 7. L’ambulance est désinfectée à chaque course.

Sans-abrisme

A Bruxelles, 250 personnes sans-abri sont toujours hébergées dans notre centre situé rue de Trêves et 15 places de confinement supplémentaires ont été ouvertes. Ces places garantissent les conditions d’isolement et de protection pour les sans-abri éventuellement contaminés et qui ne présentent pas de symptômes graves.

Don de sang

Il est important de le souligner: l’appel aux dons de sang reste plus que jamais effectif ! Les collectes de sang ne sont pas concernées par les mesures de fermeture, elles continuent à être organisées. Certaines collectes sont cependant supprimées si le local est situé dans une école voire dans un bâtiment abritant une maison de repos. Toute personne en bonne santé, qui ne s’est pas déplacée récemment dans des zones à risque, peut donner son sang. Trouvez une collecte près de chez vous sur www.donneurdesang.be/fr/je-cherche-une-collecte.

Sections locales et maisons Croix-Rouge

Dans ce contexte exceptionnel, notre mission principale d’aider les plus vulnérables demeure notre priorité et nous adaptons notre façon de travailler pour continuer à délivrer l’aide essentielle aux personnes démunies.

Les entités locales ou Maisons Croix-Rouge (une centaine en Wallonie et à Bruxelles) restent, pour la plupart, accessibles au public. Les activités comme l’aide alimentaire, la location de matériel paramédical, buanderie sociale et épicerie sociale sont toujours opérationnelles mais leur continuité dépend du nombre de volontaires disponibles (pour rappel, le bénévolat des 65 ans et plus a été suspendu par mesure de précaution). En cas de besoin, nous vous conseillons donc de contacter la section locale/maison croix-rouge la plus proche de chez vous.

Au vu des mesures de confinement prises par le gouvernement, les vestiboutiques, bars à soupe, bouquinerie et brocante sont quant à eux fermés jusqu’à nouvel ordre.

Maintien du lien social avec les personnes isolées

Toute l’année, des bénévoles de la Croix-Rouge rendent visite à des personnes souffrant de solitude afin de partager avec eux un moment d’écoute et d’échange. Malheureusement, en cette période de confinement, nous avons été contraints d’annuler nos visites en maisons de repos ainsi que les visites à domicile. Cependant, cela ne signifie pas que les contacts sont rompus pour autant: nos bénévoles continuent à entretenir du lien avec leur bénéficiaire à distance, par téléphone ou message.

Accueil des personnes demandeuses de protection internationale

Du côté des centres d’accueil pour demandeurs de protection internationale, les activités ont été réorganisées pour réduire les risques de contamination.Les repas ont notamment été étalés pour limiter la promiscuité entre les résidents. Des messages rappelant les bons gestes à adopter et les règles d’hygiène des mains ont été largement diffusés. Des chambres d’isolement sont également prévues dans chaque centre afin de protéger les éventuelles personnes à risque.

 

 

 

Des questions ?

Consultez notre FAQ