Vous cherchez
Croix-Rouge de Belgique
11.09.2019 | Formations

La Croix-Rouge organise le premier « Rescue Game » de Belgique

rescue game croix-rouge 2019

À l’occasion de la journée mondiale des 1ers secours, qui se déroule traditionnellement le second samedi du mois de septembre, la Croix-Rouge de Belgique organise ce 14 septembre le premier « Rescue Game » de Belgique à l’Athénée royal Crommelynck, à Woluwé-St-Pierre. Une centaine d’élèves bruxellois y participeront en équipe, et l’événement se clôturera par un grand défi de réanimation réunissant tou·tes les participant·es.

Le principe du «Rescue Game»?

L’équipe, composée de 7 à 8 élèves, aura 8 minutes pour s’organiser, avoir les bons réflexes et les mettre en pratique pour sauver la (fausse) victime présente dans la «Rescue Room». Il y a un total de 4 «Rescue Rooms».

Pourquoi 8 minutes? Parce que c’est le délai moyen que met l’ambulance pour arriver sur les lieux d’un accident et durant lequel les témoins de l’accident peuvent agir efficacement et prodiguer les premiers soins à la victime!

Inscrire son enfant

Pour un apprentissage obligatoire à l’école

À la Croix-Rouge de Belgique, nous sommes convaincus que l’apprentissage des premiers secours doit commencer tôt, être rafraîchi régulièrement et accessible à tous. La journée du 14 septembre rappelle donc ce leitmotiv de la Croix-Rouge: pour un apprentissage obligatoire des premiers secours à l’école!

L’administration immédiate et adéquate de gestes de premiers secours peut en effet changer la donne lorsqu’une personne est blessée et/ou en situation de détresse vitale. Il s’agit parfois d’une question de minutes, voire de secondes, pour que le sort d’une victime ne bascule. Or, les secours mettent en moyenne 5 à 8 minutes à arriver sur les lieux d’un accident en Europe…

L’intervention par une personne formée aux premiers secours pendant ce laps de temps peut faire toute la différence et éviter la mort par défaut de prise en charge rapide. Les premiers secours ne doivent pas être considérés comme une alternative à l’intervention des services d’urgence mais comme une réponse directe et initiale d’un individu, qui peut augmenter les chances de survie d’une victime avant une prise en charge par des professionnels. En ce sens, l’individu intervenant est le premier maillon de la chaîne de secours.

Inscrire son enfant

Les enfants, capables de porter secours dès le plus jeune âge

Il a par exemple été prouvé qu’une réanimation cardiopulmonaire réalisée correctement et directement par un témoin après un arrêt cardiaque peut doubler les chances de survie d’une victime. Le moyen le plus efficace pour disséminer au maximum les connaissances des gestes qui sauvent dans une société est d’inclure l’apprentissage de ces gestes dans le parcours scolaire des élèves dès l’école primaire.

Des recherches démontrent en effet que les enfants peuvent porter secours efficacement dès le plus jeune âge, et que la formation aux premiers secours améliore leur capacité à poser des gestes qui sauvent. Une étude de la Croix-Rouge norvégienne suggère par exemple que les enfants de 6-7 ans sont capables d’administrer des premiers soins basiques à une victime inconsciente.

L’expérience montre par ailleurs que la formation aux premiers secours a une influence positive sur le développement du sens civique chez les enfants et sur la valorisation de leur propre image. Qu’elle permet d’améliorer leur degré de confiance ou d’efficacité personnelle pour intervenir et accroît les comportements d’entraide et l’empathie chez les enfants de 6-7 ans.

Inscrire son enfant

Nos formations dans les écoles

Concrètement, la Croix-Rouge de Belgique adopte une stratégie évolutive de l’enseignement des premiers secours aux plus jeunes, en proposant des modules différents en fonction de l’âge. Nous touchons les enfants dès l’âge de 4 ans. Grâce à nos animateurs volontaires, nous nous efforçons de former un maximum d’enfants et de jeunes aux premiers secours dans le domaine scolaire.

Nous recommandons également que leurs enseignants connaissent les gestes qui sauvent, afin de pouvoir agir en cas d’accident mais aussi pour transmettre leurs connaissances en la matière.

Inscrire son enfant

Quelques chiffres-clés

  • 39.000 personnes formées par an par la Croix-Rouge de Belgique (toutes formations confondues)
  • 14.200 élèves formés
  • 6700 au BEPS- brevet européen de premiers secours
  • 4800 (jusque 12 ans) qui ont reçu le brevet de Benjamin-secouriste
  • 2700 (-10 ans) qui ont suivi la formation Mission Zéro Bobo)
  • 800 élèves parmi ceux qui ont été formés l’ont été durant les jours blancs

Mais aussi :

  • Projet « relais RCP » : 147 professeurs ont été formés pour enseigner la réanimation cardiopulmonaire – projet visant à former les élèves du secondaire à la réanimation cardiopulmonaire via leurs professeurs d’éducation physique.
  • Plus de 70 enseignants relais-BEPS formés par an, qui forment eux-mêmes les élèves au BEPS dans leur classe