Nos activités
Croix-Rouge de Belgique
09.09.2016 | Croix-Rouge

Santé : renforcer les communautés locales partout dans le monde

Santé : renforcer les communautés locales partout dans le monde

Les Croix-Rouge de Belgique et de République démocratique du Congo travaillent ensemble à renforcer les capacités des communautés locales en matière de premiers soins et de premiers secours. Celles-ci bénéficient d’outils simples et adaptés au contexte pour atteindre cet objectif.

Connaître les gestes qui sauvent, administrer les premiers soins, ces savoirs permettent chaque jour à la population de faire face aux accidents et à sauver des vies. Partout dans le monde, la Croix-Rouge aide à renforcer des capacités de la population en matière de premiers secours.

Dans le but de réduire les inégalités en matière de santé, la Croix-Rouge a développé une nouvelle approche pour que les volontaires et les communautés aient les moyens de prendre leur santé en main : les premiers secours et la santé à base communautaire.

À l’aide d’outils simples et adaptés à leur contexte local, les communautés sont encouragées à hiérarchiser et à satisfaire elles-mêmes leurs besoins en matière de santé.

Cette approche vise à créer des communautés résilientes et en bonne santé dans le monde entier en agissant à plusieurs niveaux:

  • en inculquant aux communautés des connaissances sur les premiers secours, grâce auxquelles elles peuvent soigner les blessures
  • en aidant les communautés à définir leurs besoins prioritaires en matière de santé et à y répondre
  • en favorisant la promotion de la santé et la prévention des maladies
  • et en préparant les volontaires à intervenir efficacement en cas de catastrophe.

La Croix-Rouge de Belgique, active aux côtés de ses partenaires Croix-Rouge dans 7 pays d’Afrique, appuie le renforcement de capacités des volontaires Croix-Rouge et des communautés pour accroître la résilience des populations.

C’est le cas notamment en République Démocratique du Congo (RDC). Depuis 2015, la Croix-Rouge de RDC a choisi d’implémenter cette nouvelle approche, dite intégrée, en commençant par les activités de promotion et de sensibilisation à l’eau, l’hygiène et l’assainissement.

Dans les zones ciblée, les risques sont majoritairement sanitaires, tels que la propagation des maladies diarrhéiques ou la transmission du paludisme. Elles sont elles-mêmes fortement liées aux problèmes d’hygiène, d’eau et d’assainissement et aux risques de catastrophes naturelles.

En 2015, avec l’appui de la Croix-Rouge de Belgique, 20 cadres et 97 volontaires de la Croix-Rouge de RDC ont été formés à l’approche des premiers secours et de la santé à base communautaire en matière d’eau, d’hygiène et d’assainissement dans les provinces du Kongo Central et du Kasaï Oriental.

Renforcés dans leurs connaissances, ils permettent ensuite à leurs communautés de prévenir et de répondre elles-mêmes aux risques identifiés et de sauver des vies.