Vous cherchez
Croix-Rouge de Belgique
23.03.2016 | Croix-Rouge

Attentats à Bruxelles: 400 membres de la Croix-Rouge au secours des victimes

Attentats à Bruxelles: 400 membres de la Croix-Rouge au secours des victimes

Attentats à Bruxelles: 400 membres de la Croix-Rouge au secours des victimes

Face aux terribles drames survenus hier, la Croix-Rouge a été rapidement mobilisée sur les différents sites avec près de 400 intervenants secouristes, volontaires, médecins, infirmiers, ambulanciers, mais aussi son équipe d’intervention psychologique urgente. Les enjeux étaient multiples, entre urgence des secours et soutien des proches, mais aussi soutien des personnes présentes sur les lieux des attentats.

Intervenir rapidement et secourir les victimes

Peu après 8h, lors des explosions à l’aéroport de Zaventem, cinq premiers véhicules d’intervention d’urgence ont été envoyés au point de rassemblement des secours à la caserne militaire de Peutie. Ces véhicules disposent de coffres « catastrophe » et du matériel pour soigner immédiatement 10 victimes en urgence vitale.

A 8h40, un poste de commandement Croix-Rouge était établi pour coordonner tous nos moyens et assurer aussi la coordination avec les autres forces d’intervention. Des responsables Croix-Rouge étaient ainsi présents dans plusieurs postes de commandement (avec la Police notamment), tandis que son service de coordination gérait l’envoi d’une trentaine de ses ambulances à Bruxelles et Zaventem.

Au moment de l’attentat au métro Maelbeek, 5 véhicules d’intervention d’urgence étaient immédiatement envoyés sur les lieux avec du matériel pour soigner sur le champ 50 victimes en urgence vitale. D’autres moyens ont rapidement complété le dispositif:

– L’hôtel Thon EU a été transformé en poste de secours d’urgence. Quelques 100 victimes ont été soignées par nos équipes, la plupart souffrant de blessures de guerre.

– Un centre d’accueil installé au Résidence Palace a ensuite accueilli une quinzaine de victimes, présentes sur les lieux des attentats, traumatisées.

En soirée, lors des perquisitions de Schaerbeek, 1 véhicule d’intervention d’urgence, 3 ambulances et un véhicule Smur ont été positionnés. Un centre d’accueil a été ouvert par la Croix-Rouge pour accueillir les personnes qui ne pouvaient pas rentrer chez elles et 150 lits de camps ont été acheminés sur place pour leur apporter un minimum de confort. 100 lits de camp ont également été fournis par la Croix-Rouge à l’ULB pour loger les étudiants qui ne pouvaient regagner leur domicile et une soixantaine de lits de camp ont été fournis à la police de Bruxelles.

Les intervenants d’urgence psychologique à l’œuvre

Parmi les intervenants Croix-Rouge, notons que figurent environ 40 intervenants spécialisés du SISU, le service d’intervention psychologique urgente. Ces spécialistes sont formés pour encadrer les proches et les victimes de catastrophes.

Ils étaient présents dans les trois centres d’accueil dans les environs de Zaventem, dans le poste de secours de Maelbeek, au centre d’accueil du Résidence palace mais également au call center de crise (1771) où deux d’entre eux ont passé la nuit. Certains y sont encore aujourd’hui. Ils sont également présents à l’hôpital militaire pour accompagner les familles dans l’identification des victimes.

Ce matin, le drapeau de la Croix-Rouge au siège rue de Stalle est en berne, et le restera durant les trois jours de deuil national.


En chiffres

Au total, près de 400 intervenants secours de la Croix-Rouge (secouristes volontaires, médecins, infirmiers, ambulanciers…) ont été mobilisés hier très rapidement pour répondre à l’urgence:

  • 200 personnes (160 personnes en journée, 40 durant la nuit) étaient à Zaventem, lieu des premières explosions.
  • ​188 personnes (173 la journée, 15 jusque 1h du matin au centre d’accueil de Schaerbeek, installé dans la foulée des perquisitions qui ont suivi les attentats) étaient mobilisées à Bruxelles, après l’attentat survenu au métro Maelbeek.

Comment nous aider

Afin de continuer à secourir et soigner ceux qui ont besoin d’aide et effectuer une prise en charge rapide avec des équipements de qualité, nous avons besoin de vos dons.