Attentats du 22 mars 2016 : la Croix-Rouge rend hommage à la capacité de réaction de ses volontaires

Chers Volontaires,

En cette triste date anniversaire des attentats de Bruxelles, nous souhaitions nous adresser à l’ensemble des secouristes, des ambulanciers et des volontaires SISU de la Croix-Rouge, à tous ceux qui sont intervenus le 22 mars, à tous ceux qui étaient en stand-by, prêts à partir, et à tous les autres qui n’ont pas été mobilisés mais étaient solidaires de leurs collègues. Vous tous réunis, vous incarnez la capacité de réaction de la Croix-Rouge face à l’urgence mais aussi dans le quotidien.   

Les attentats du 22 mars 2016 ont meurtri la Belgique tout entière.

Au niveau de la Croix-Rouge de Belgique, ils ont montré une fois de plus votre détermination à aider les personnes vulnérables. Votre attitude a été exemplaire. En quelques minutes, vous avez quitté vos occupations pour aller secourir les victimes, sans rien connaître de l’ampleur de la situation.

Même si l’on est bien préparé, secourir les victimes dans de pareilles circonstances, proches du chaos, a demandé du courage et du sang-froid. Vous avez toute notre admiration et notre soutien aussi. Cette intervention a été difficile et peut l’être encore aujourd’hui. Le Sisu ou notre Service Externe de Prévention et de protection au Travail, Mensura, sont à votre disposition. Vous pouvez donc faire appel à eux selon vos besoins. 

Vous avez agi avec professionnalisme et humanité pendant et longtemps après la catastrophe, et nous pensons ici à tous les volontaires du psychosocial. Nous vous en sommes extrêmement reconnaissants et vous en remercions chaleureusement. C’est grâce à votre action à toutes et à tous avant, pendant et après les crises que nous tous, volontaires et salariés, sommes fiers d’appartenir à la Croix-Rouge. Sentiment renforcé par toutes les marques de reconnaissance témoignées par la population et les autorités belges.

Les événements du 22 mars ont aussi montré, qu’en cas de catastrophe, tous les volontaires quels que soient leur communauté, section ou centre se mobilisent et ne font plus qu’un. Nous tenions également à le souligner.

Les attentats de l’année dernière ont amené les différents acteurs de l’aide médicale urgente à se remettre en question. La Croix-Rouge a pris part à de nombreux débriefings en interne comme en externe.

Des actions ont déjà été prises pour améliorer notre réponse en cas de catastrophe. Les ambulances agréées 112 sont désormais équipées d’un kit de base adapté aux blessures très graves. Sur Bruxelles, les secours ont multiplié par cinq leurs moyens d’intervention d’urgence. Cinq FIT « First Intervention Team » sont désormais prêts à partir en cas de catastrophe avec du matériel d’urgence permettant de soigner des blessures comme celles que les secouristes ont eu à traiter le 22 mars 2016. Réuni, le matériel de ces cinq véhicules peut secourir 300 blessés.  Des gardes sont assurées en permanence et deux véhicules d’urgence sont prêts à partir sur-le-champ.

Les secouristes affectés à l’intervention rapide ont été formés aux principes de TCCC : tactical combat casuality care : des techniques de secours militaires adaptées aux blessures de guerre comme la gestion des hémorragies, le garrot tourniquet ou le bandage compressif.

A Bruxelles toujours, la Croix-Rouge a amélioré le système d’alerte qui se déclenche en cas de catastrophe grâce au « Poppy Alert ». Ce système a été mis au point par un secouriste-ambulancier volontaire, ingénieur de formation. Il envoie automatiquement et simultanément trois signaux à tous les intervenants secours : par mail, par SMS, par un bip sur le « pager » Astrid et reçoit tout aussi rapidement les réponses par SMS. Tous les FIT en sont équipés ainsi que certains hôpitaux bruxellois.

La centrale 112, en cas d’alerte sérieuse, met dorénavant la Croix-Rouge dans la boucle.

L’aspect psychosocial a lui aussi été pris en compte. La Croix-Rouge collabore étroitement avec le SPF Santé publique à la mise en œuvre d’un plan d’intervention psychosociale à grande échelle avec une meilleure collaboration entre tous les services psychosociaux.

Devenir un acteur de référence dans la réponse aux situations d’urgence est l’une des grandes priorités de notre plan stratégique pour les quatre années à venir.  Votre rôle est essentiel et déterminant pour permettre à la Croix-Rouge de renforcer son statut.

Merci à toutes et à tous !

Retrouvez sur notre site internet et sur la page Facebook de la Croix-Rouge les témoignages de vos collègues secouristes qui sont intervenus lors des attentats du 22 mars.

 

 

 

Toutes les news