La Croix-Rouge de Belgique déploie une ERU au camp Rohingya de Cox Bazar

Au vu de la gravité de la situation des Rohingyas au Bangladesh, la Croix-Rouge de Belgique déploie une ERU sur place.

Une équipe de 5 personnes pour répondre à l'urgence

L'équipe de Jeroen se compose de 5 personnes et se prépare déjà à une mission solide: "en raison de l'afflux massif de personnes en très peu de temps, je m'attends à ce que la situation dans le camp soit chaotique. Notre équipe sera probablement occupée par de très nombreux arrangements pratiques dans les premières semaines. Les voitures et les camions devront être installés, nous devons chercher des endroits où nous pouvons efficacement assurer nos missions de distribution en sécurité, etc. Grâce à ce travail de soutien, les rotations d'ERU suivantes peuvent être démarrées immédiatement avec la distribution efficace des auxiliaires."

© Croix-Rouge du Danemark
© Croix-Rouge du Danemark

"Nous allons aider à déterminer les besoins des gens dans et autour des camps de réfugiés. Nous n'avons pas assez de ressources pour aider tout le monde, nous devons donc chercher ceux qui ont le plus besoin de soutien. Dans une situation décourageante comme celle-ci, où les besoins sont si grands, c'est une tâche très difficile."

Mettre un processus d'aide formel en place

"Une fois les situations les plus urgentes identifiées, nous aidons à l'enregistrement correct des bénéficiaires de manière à pouvoir assurer un suivi. Ce n'est qu'après l'enregistrement que nous procédons à la distribution effective d'articles non alimentaires tels que des couvertures, des jerrycans, des kits d'hygiène, des abris et de l'argent liquide. Nous sommes la première équipe à quitter la Belgique, beaucoup de choses doivent donc être réglées à l'arrivée."

© Croix-Rouge du Danemark

A Cox Bazar, une situation dramatique

Les abris de Cox's Bazar sont actuellement inondés de personnes qui fuient la violence au Myanmar. 65% d'entre eux sont des femmes et des enfants: "J'ai vu les photos, mais j'ai déjà été dans des camps similaires en Ouganda et au Rwanda... des odeurs, de l’eau, de la boue, peu ou pas de système sanitaire car la plomberie n'est pas bonne, et que trop de gens se concentrent sur une trop petite surface. Il pleut constamment, tout ruisselle ... une arrivée dans un camp de réfugiés prend tous vos sens d’assaut."

© Croix-Rouge du Danemark
© Croix-Rouge du Danemark


L'afflux continu de personnes désespérées empêche les organisations auxiliaires de construire une structure permanente, ce qui rend le travail de Jeroen et son équipe sur place encore plus difficile.

Les actions de la Croix-Rouge du Bangladesh

Pendant ce temps, la Croix-Rouge au Bangladesh aide à distribuer, par exemple, de l'eau potable et de la nourriture propres et sûres à plus de 175 000 personnes. Mais leur principale préoccupation est, outre l'hygiène et l'assainissement, la sécurité des femmes, des filles et des enfants qui quittent le Bangladesh.

© Croix-Rouge du Danemark
© Croix-Rouge du Danemark

Alice Beseme fait partie de ce déploiement ERU. Elle vient d’être formée avec les deux autres membres de son équipe issus de la Croix-Rouge luxembourgeoise et de la Rode Kruis Vlaanderen.  Elle travaille habituellement à l’institut de formation de la Croix-Rouge de Belgique, où elle coordonne les formateurs et formatrices aux premiers secours. Elle part ce mercredi vers Dubai puis Dacca et sera, avec les autres membres de l’équipe, prise en charge Croix-Rouge locale qui les emmènera au camp de Cox’s Bazaar.

Vous pouvez agir depuis la Belgique en faisant un don pour soutenir nos actions:

 

  Je fais un don!

Toutes les nouvelles