Julie Taton, ambassadrice et diplômée !

Julie Taton, ambassadrice de la Croix-Rouge depuis trois ans, vient d’obtenir son BEPS, brevet européen de premiers secours, à l’issue d’une formation grand public de 15 heures. Axel Debruyne, son formateur, évoque une « élève » appliquée et impliquée dans sa formation.

« Elle s’est prise au jeu au fil des séances »…

Julie est repartie son brevet en poche, enchantée de l’expérience : « Je suis vraiment super contente », nous a-t-elle expliqué au dernier jour de son Beps. « D’autant qu’un formateur comme Axel est calme, posé, rassurant : on sent qu’il est imprégné de tout ça. Au fur et à mesure, les questions fusaient car on avait envie d’en savoir encore plus. J’ai appris plein de choses que je ne savais pas spécialement. Comme la PLS (position latérale de sécurité) : j’en avais entendu parler mais de là à la pratiquer correctement… idem pour les brûlures : on a de vagues notions de comment il faut faire, mais là c’est clair et précis ».

« Une formation qui rassure, j’ai appris plein de choses !» 

Aux yeux de Julie le fait d’avoir un Beps est quelque chose qui rassure, surtout lorsque l’on est maman ! « Sans aucun doute c’est le fait de devenir maman qui m’a poussée à suivre la formation. Depuis que j’ai eu mon bébé, je ne peux pas m’empêcher de penser à des situations d’accidents : que faire en cas de trauma, de brûlure, de ceci, de cela… d’ailleurs je pense faire la formation spécifique « réa-bébé » par la suite. En revanche, je ne pense pas que je pourrais devenir secouriste : j’aurais trop de stress en étant sur le terrain tout le temps. Mais ceci dit, en situation d’exception comme un attentat, je me porterais sans aucun doute au secours des victimes. En fait, ma plus grande hantise c’est cela : perdre mes moyens en cas d’urgence ! C’est une formation qu'on se félicite d’avoir suivie, tout en se disant « j’espère qu’elle ne me servira pas »…

julie taton

 

Toutes les nouvelles