5e ouverture hivernale pour le chauffoir de Schaerbeek

Une agréable odeur de café frais accueille le visiteur, en même temps que les sourires de Francine, Sigrid, Charly et leurs collègues, bénévoles de la Croix-Rouge ou assistants sociaux du CPAS. Plongée dans une matinée type au Chauffoir de Schaerbeek, en cette fin de janvier froide et humide.

Un lieu d'accueil ouvert de 9h à 15h tous les jours

A l’arrière de la vaste salle du Foyer Schaerbeekois qui accueille cette 5e réouverture du chauffoir, des canapés accueillent les sans-abri qui se reposent d’une nuit trop courte, trop froide, passée dans la rue, tandis que d’autres discutent en prenant leur petit déjeuner autour de tables rondes bien garnies.

Le chauffoir de Schaerbeek a ouvert ses portes fin 2012. Le lieu d’accueil de jour pour sans-abri et personnes précarisées, mal logées, est également ouvert aux animaux, souvent seuls compagnons d’infortune de ceux qui vivent dans la rue. On y sert gratuitement un petit déjeuner copieux le matin, de la soupe le midi. Le tout accompagné de fruits, de pain, de biscuits, de charcuterie et de fromage. Résultat d’une étroite collaboration entre CPAS et Croix-Rouge, le chauffoir a accueilli jusqu’à 105 personnes différentes par jour l’hiver dernier ! D’où le déménagement, en ce début 2017, vers une salle beaucoup plus vaste, qui ne désemplit pas…

Vue d'ensemble du Chauffoir

Assistants sociaux, bénévoles Croix-Rouge et chaleur humaine

Nous y croisons M., un habitué, qui connaît le chauffoir depuis un an. « Je vis à Anderlecht dans une chambre meublée, plutôt humide et vétuste », explique-t-il. « J’ai connu le chauffoir par un ami qui vit dans la rue. J’apprécie surtout la chaleur humaine qui s’en dégage, on rencontre des gens qui nous ressemblent », assure-t-il encore en regardant l’ami attablé en face, qui vit, lui, dans un squat avec son fils de 4 ans.

Francine est la coordinatrice du CPAS. Voici quelques semaines, le chauffoir a également accueilli tous les habitants d’un immeuble de la commune sinistré par un incendie. « Depuis lors, nous avons décidé d’élargir les heures d’ouverture : nous avions pu le faire dans l’urgence, nous avons décidé de poursuivre vu la demande ». Le chauffoir est donc ouvert de 9 à 15h chaque jour, ce qui permet aux sans-abri de passer une partie de la journée au chaud. Sigrid et ses collègues assistants sociaux sont présents pour aider aux démarches éventuelles : aide au logement pour certains, renseignements quant aux abris de nuit, douches et buanderies sociales pour d’autres.

Charly, un bénévole Croix-Rouge

Charly, bénévole de la Croix-Rouge de Schaerbeek, y est présent tous les jours depuis 2014. « Je suis retraité, j’ai voulu aider, me rendre utile », témoigne-t-il avec ce sourire franc et sincère qui le caractérise. « Et quand le chauffoir referme ses portes, je continue comme bénévole pour distribuer les colis d’urgence alimentaire ». Charly guide aussi les bénéficiaires du Chauffoir vers les locaux de la Croix-Rouge de Schaerbeek, qui, chaque jeudi après-midi, ouvre les portes de sa vestiboutique et distribue des vêtements chauds aux sans-abri. « La semaine passée nous avions 40 personnes sur place », conclut Charly.

 


Le Chauffoir en chiffres

 L’hiver dernier, rien qu’en nourriture, le Chauffoir a coûté plus de 10.000 € (pris en charge par la Croix-Rouge), et a notamment permis de proposer 1200 litres de soupe et plus de 1000 pains. Il a accueilli jusqu'à 105 personnes par jour.

Faites un don

Toutes les nouvelles