Le don de sang en pratique

Le don de sang en pratique

Découvrez ici toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur le don de sang.

Qui peut donner son sang ?

Toute personne de 18 à 70 ans, et en bonne santé, peut donner son sang. Si vous n’avez jamais donné de sang, vous devez avoir entre 18 et 65 ans pour vous rendre la première fois dans l’un de nos centres. Si par contre, vous avez déjà donné du sang, vous pourrez donner jusque 70 ans si votre dernier don remonte à moins de trois ans au moment où vous vous présentez. Avant chaque don, on vérifie que vous êtes en condition pour donner du sang. Le médecin contrôle, entre autres, votre poids (qui doit être supérieur à 50 kilos) ainsi que votre tension artérielle. Vous devez également remplir un questionnaire permettant au médecin de s'assurer de votre bon état de santé.

Quelle est la fréquence des dons ?

Toute personne en bonne santé peut donner du sang quatre fois par an, avec un intervalle de deux mois minimum entre chaque don. Pour les dons de plasma, le délai à respecter est de deux semaines, avec un maximum de quinze litres par an. Pour les dons de plaquettes, il faut un intervalle de 2 semaines, et un maximum de 24 par an.

Où puis-je donner mon sang ?

Nous vous invitons à consulter l’agenda des collectes de sang sur le site Transfusion.be.

Combien de temps un prélèvement dure-t-il ?

Le prélèvement proprement dit dure de 5 à 10 minutes. Compte tenu de l'inscription, de l'examen médical et du temps de repos après le don, vous devez prévoir une demi-heure environ.

Quelle quantité de sang donne-t-on ?

La quantité varie en fonction du donneur, sans jamais dépasser 480 millilitres. Le sang est récolté dans une poche contenant un liquide anticoagulant et de conservation. Les poches utilisées, en plastique, sont du matériel à usage unique (y compris l'aiguille), utilisé donc une seule fois et détruit après le don par incinération. Tout risque de contamination est donc exclu d'office.

Puis-je être infecté en donnant du sang ?

NON. Le matériel employé pour prélever le sang est à usage unique et n’est JAMAIS réutilisé. Il est détruit par incinération. Il en va de même pour le matériel utilisé pour la plasmaphérèse ou la cytaphérèse (kits à usage unique).

Puis-je être infecté en recevant du sang ?

Le risque est inférieur à 1 pour 6.000.000. Cette sécurité est le résultat d’une réelle évolution dans le domaine de la transfusion. Quand y a-t-il un risque de contamination ? Lorsque la personne qui fait un don de sang est infectée et souffre de virus non-détectables par les techniques utilisées. Le site Transfusion.be propose une liste de cas où il vaut mieux éviter de donner votre sang ou qu’une période d’attente doit être observée.