Prévention des conflits au Liban

La Croix-Rouge de Belgique est présente depuis 2007 au Liban, dont une des caractéristiques majeures est la cohabitation de 18 communautés religieuses sur un même territoire. Le pays a été la scène de plusieurs conflits dramatiques suite à sa structure diversifiée et à sa position géographique. Ces conflits ont laissé des traces indélébiles dans la structure sociale, notamment dans l’esprit des jeunes générations.

Restaurer le dialogue communautaire

La société libanaise doit aujourd'hui relever le défi de la cohabitation. Le dialogue communautaire doit reprendre et se construire sur base du respect de la diversité, de la tolérance et de la solidarité.

Prévenir les conflits

Pour permettre un développement durable au Liban, les jeunes doivent apprendre le respect d'eux-mêmes et la solidarité envers ceux qui souffrent. Il doivent également être sensibilisés à la réalité des conflits armés et à l'importance de la démarche humanitaire.

La Croix-Rouge de Belgique a démarré en 2009 un projet pilote de sensibilisation des jeunes aux normes humanitaires. En partenariat avec la Croix-Rouge libanaise, le projet vise à sensibiliser les jeunes libanais par le biais des volontaires de la Croix-Rouge.

Concrètement, 1400 volontaires animateurs Jeunesse, formés spécifiquement, proposent des microprojets pédagogiques au sein des centres jeunesses de la Croix-Rouge libanaise. Plus de 100.000 jeunes, toutes communautés confondues, sont sensibilisés sur les attitudes provoquant les conflits et les réponses adéquates pouvant être apportées par l’application de normes universellement reconnues.