Vous cherchez
Croix-Rouge de Belgique
16.03.2022 | Ukraine

Evacuation des civils et livraison de 200 tonnes d'aide en Ukraine

La situation humanitaire en Ukraine est de plus en plus grave et désespérée. Le mouvement Croix-Rouge intensifie sa réponse pour répondre aux besoins grandissants de la population.

En seulement deux semaines, des maisons ont été réduites en décombres. Les familles sont entassées sous terre pendant des heures d’affilée en quête de sécurité. Des centaines de milliers de personnes n’ont ni nourriture, ni eau, ni chauffage, ni électricité, ni soins médicaux. Trois millions de personnes ont fui le pays, tandis que des centaines de milliers d’autres sont piégés dans des villes, cherchant désespérément à s’échapper en toute sécurité.

Ce mardi, un convoi de 11 camions transportant 200 tonnes d’aide du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et d’autres partenaires du Mouvement Croix-Rouge a atteint l’Ukraine. Cette aide sera bientôt acheminée vers divers endroits du pays, là où les besoins des civils sont les plus pressants. Une priorité sera de fournir une assistance aux personnes déplacées vivant dans des abris.

Depuis le début du conflit, la Croix-Rouge ukrainienne a, de son côté, distribué 400 tonnes d’aide à travers le pays. Leurs volontaires dispensent les premiers soins ainsi qu’un soutien psychosocial, transportent les personnes à l’hôpital, aident à réunir les familles via la ligne d’assistance téléphonique et fournissent une aide humanitaire dans les abris anti-bombes, les installations médicales et les logements temporaires pour les personnes déplacées.

Aide à l’évacuation de civils

À ce jour, la Croix-Rouge ukrainienne a soutenu l’évacuation d’environ 57.000 personnes d’Energodar, de la région de Kviy, de Kharkiv et de la région de Kherson. Ce mardi, en collaboration avec le CICR, ils ont contribué à faciliter le transport en toute sécurité de civils hors de la ville de Sumy. 70 bus répartis en 2 convois ont été mobilisés dans le cadre de cette opération conjointe.

A Marioupol, les équipes se tiennent prêtes à faire de même quand la sécurité le permettra. Il est urgent que les civils puissent obtenir un répit face à la violence mais aussi recevoir une assistance. La Croix-Rouge ukrainienne apporte déjà son aide là où elle peut. Pour que nos équipes puissent contribuer à faciliter le passage des civils, il est indispensable que les parties parviennent à un accord concernant un cessez-le feu. Nous avons également besoin de garanties de sécurité satisfaisantes. Le dimanche 6 mars, nos équipes ont commencé à ouvrir la route d’évacuation de Marioupol lorsque les hostilités ont repris.

Une aide pour les personnes fuyant le conflit

Depuis le 24 février, près de 3 millions de personnes ont fui le pays selon les derniers chiffres de Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Sur ces 3 millions, plus de 1,8 million sont entrés en Pologne. Les équipes de la Croix-Rouge polonaise fournissent des services liés à la santé, collectent et distribuent des biens de première nécessité et aident les autorités à fournir des lits, des couvertures et des kits d’hygiène dans les centres d’hébergement.

7 autres Croix-Rouge voisines (Russie, Biélorussie, Hongrie, Lituanie, Moldavie, Roumanie, Slovaquie & Bosnie Herzégovine) sont engagées dans la réponse à l’urgence pour accueillir les personnes fuyant l’Ukraine.

En Belgique aussi, la Croix-Rouge travaille en étroite complémentarité avec les autorités pour offrir un accueil humain et inconditionnel aux personnes arrivant dans notre pays. Les membres de la Croix-Rouge de Belgique sont présents au Heysel 7 jours/7. Une cellule de crise, mise en place depuis les premiers jours du conflit, évalue la situation au jour le jour et adapte en continu les actions.

Pour soutenir le mouvement Croix-Rouge dans ses opérations pour protéger les victimes du conflit en Ukraine, faites un don.

Je fais un don

 

Des questions ?

Consultez notre FAQ