Maryline Clémentz

« Difficile de se détacher de la Croix-Rouge ! »

C'est au travers de la Croix-Rouge de la Jeunesse que Maryline Clémentz a commencé au Comité provincial de Luxembourg en 1997

Comme Maryline, engagez-vous.
Devenez volontaire.

D'abord comme permanente et ensuite comme déléguée provinciale jusqu'en 2005. Elle compte d'ailleurs ses années Croix-Rouge en nombre de rallyes Jeunesse. « J'ai pris ensuite une année Croix-Rouge sabbatique avant de devenir déléguée à la transfusion à la Maison Croix-Rouge de Neufchâteau-Léglise. Une décision facile et rapide. J'étais restée attachée à l'Institution et je voulais trouver un poste qui soit compatible avec mes autres fonctions bénévoles, ma profession et ma vie de famille. Le mandat de délégué à la transfusion répondait à cette triple attente. »

Maryline a terminé un mandat vacant. Dans quatre ans, elle cédera le flambeau à quelqu'un d'autre. Personne qu'elle cherche déjà en bonne GRH. C'est en cette qualité qu'elle coordonne l'équipe de volontaires qui participent aux collectes. Toujours à leur écoute, elle les réunit régulièrement pour discuter de l'organisation et de la promotion des collectes. Elle n'hésite pas non plus à revenir sur des points essentiels comme la qualité de l'accueil ou le respect du secret professionnel.

« L'accueil du donneur de sang est très important surtout s'il est nouveau. Nous y mettons un soin tout particulier. J'insiste pour que le donneur soit accompagné tout au long de la collecte. Nous avons un rôle tout à la fois informatif et rassurant à jouer. »

L'équipe du don de sang assure annuellement 12 collectes sur les deux entités. Ses moyens de recrutement de donneurs et de volontaires sont efficaces. « Nous envoyons une carte d'anniversaire aux jeunes des deux entités qui atteignent l'âge de 18 ans. Ce qui nous a permis de recruter 10 % de nouveaux donneurs en 2008, soit une quinzaine de jeunes. Cette opération se mène avec la collaboration des communes qui nous confient la liste des jeunes à contacter. Nous essayons aussi d'envoyer tous les ans une publicité dans toutes les maisons de Neuchâteau et de Léglise. Un moyen de réactiver d'anciens donneurs et d'en recruter des nouveaux. La coordination de cette promotion avec La Poste et le Service du Sang prend du temps mais le jeu en vaut la chandelle. En ce qui concerne les volontaires, j'avais accroché un avis au coin café de la collecte, trois personnes ont répondu à mon offre. »

Tous les témoignages