L'emblème

Universellement reconnus, la croix rouge et le croissant rouge sur fond blanc sont beaucoup plus qu’un simple logo. Leur usage est strictement réglementé par le droit international et les législations nationales. Cet emblème protège les victimes des conflits armés et les membres des services sanitaires des armées ou du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge qui leur portent secours.  

A l'origine (1863), l'emblème a été créé dans le but d’identifier le personnel des Services sanitaires des armées ainsi que les blessés et les malades auxquels ils portent secours. Par extension, la protection accordée par l'emblème de la Croix-Rouge a été étendue, avec l'accord des Etats, aux sociétés civiles de secours.

Aujourd'hui, l'emblème de la croix rouge demeure un symbole de protection et de neutralité internationalement reconnu. En temps de paix, l'emblème désigne les personnes, les programmes et les biens liés aux activités humanitaires du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Le croissant rouge sur fond blanc est le symbole équivalent dans les pays musulmans.

Un troisième Protocole additionnel aux Conventions de Genève a récemment adopté un troisième emblème, le « cristal rouge ». Constitué d’un cadre rouge ayant la forme d’un carré posé sur la pointe, sur fond blanc, le cristal est libre de toute connotation religieuse, politique ou autre.