Les ressources financières de la Croix-Rouge

Le financement de la Croix-Rouge de Belgique s’effectue sous plusieurs formes :

  • Les subsides : en tant qu’auxiliaire des Pouvoirs Publics, la Croix-Rouge de Belgique perçoit des subsides des entités fédérale et fédérées.
  • La récolte de fonds grand public : nous nous adressons aux citoyens belges dans la rue, en porte-à-porte, par des mailings ou par téléphone afin qu’ils nous soutiennent par des dons ponctuels ou réguliers. Mais également lors d’événements tels que les 20km de Bruxelles ou par la vente d’objets Croix-Rouge durant notre campagne annuelle ‘Quinzaine’ qui mobilisent notre réseau de volontaires.
  • Les services : la Croix-Rouge de Belgique facture une partie de ses Services à des organisateurs (le Service de Secours), aux entreprises (le Secourisme d’Entreprise), etc.
  • Les legs et donations : il est possible de faire des dons à la Croix-Rouge de Belgique et de léguer ses biens.
  • Le parrainage et les partenariats entreprises : des projets particuliers et spécifiques sont soutenus financièrement par des « parrains » ; des entreprises privées organisent également des actions ou des récoltes au profit de la Croix-Rouge de Belgique.

Audit et transparence

1. Audit externe

Les comptes de la Croix-Rouge de Belgique sont soumis chaque année au contrôle d'u cabinet de réviseurs externe.

Les investigations se font par exemple au moyen d’entretiens avec la direction, les membres du personnel et les bénévoles, de vérification de documents probants, de confirmations de transactions auprès de tiers extérieurs (banques, clients, fournisseurs, assureurs, avocats, ministères…), d'analyse des bilans...

Le rapport du Commissaire-réviseur comporte une déclaration concernant l’image fidèle des informations financières contenues dans le rapport annuel. Le Collège des Commissaires-réviseurs consiste à surveiller les comptes et les écritures et à faire rapport sur cette mission de surveillance au Conseil national et à l’Assemblée générale des membres.

2. Audit interne

Le comité d’audit interne, dirigé par l’auditeur communautaire, travaille en collaboration étroite avec les réviseurs d’entreprises et participe au contrôle de l’exactitude des comptes. Sa mission comprend notamment l’examen :

  • du caractère complet et fiable de l’information financière et opérationnelle
  • des systèmes établis pour assurer le respect des politiques, plans et procédures
  • des moyens de sauvegarde des actifs
  • de l’économie et de l’efficacité avec lesquelles les ressources sont employées
  • des opérations, des programmes et de leur exécution

3. Contrôle de la politique d’investissement

Un maximum de rigueur s’impose en cette matière. L’objectif est de s’assurer que tout investissement contribue à démultiplier la capacité d’action de nos entités et à élever la qualité des services rendus à la population. Ainsi, tout investissement immobilier (achat de véhicule, d’immeubles…) n’est considéré que s’il permet de remplir l’objectif recherché sans risque financier excessif.

4. Comptabilité des entités locales

La Croix-Rouge a réformé la comptabilité de ses entités locales, afin d’augmenter la qualité et la fiabilité de leurs états financiers. A ce jour, cent septante sections utilisent un logiciel comptable identique. Cette informatisation, couplée à une amélioration des plans comptables et analytiques, permet de renforcer la pertinence des indicateurs de gestion et d’en accélérer la transmission. Dans chaque province, de coordinateurs financiers bénévoles assistent les trésoriers locaux.