FAQ: Famine Afrique 2017

Quels sont les pays concernés?

Les 4 pays principaux par la famine qui sévit actuellement sont le Yémen, le Soudan du Sud, la Somalie et le Nigéria. D’autre pays sont en situation d’insécurité alimentaire en Afrique de l’Est et au Sahel.  La Croix Rouge est présente depuis de nombreuses années dans tous ces pays.

Retour en haut de la page
Pourquoi y a-t-il une famine dans cette partie du monde ?

Les gens pensent souvent que la famine est uniquement causée par la sécheresse. C'est seulement une partie de l'histoire.
El Niño a effectivement causé des saisons des pluies décevantes, mais nous voyons que les zones les plus touchées (Yémen, Soudan du Sud, Somalie et le Nigeria du Nord-Est) sont victimes de conflits prolongés. Les habitants, victimes de violences et de combats, n’ont pas pu cultiver leurs champs,  faire paître le bétail ou prendre les précautions nécessaires en matière de soins de santé (vaccination du bétail). De nombreuses infrastructures agricoles ont été détruites par le conflit.

Retour en haut de la page
Quels sont les points forts de la Croix-Rouge par rapport aux autres organisations humanitaires?

Cette crise spécifique montre encore une fois l'importance de l'accès des  humanitaires aux communautés touchées. Etant donné les conflits en cours dans les pays concernés, il est parfois difficile d’acheminer la nourriture aux populations. Dans de telles situations, la Croix-Rouge peut faire un monde de différence. Comme en Belgique, il y a une Société locale de Croix-Rouge ou Croissant Rouge dans chaque pays. Elles se composent de bénévoles formés et expérimentés qui ont vécu toute leur vie dans les régions concernées. Ils font partie des communautés touchées et connaissent donc au mieux les besoins et les enjeux locaux. Ils sont ancrés localement et peuvent donc aider au mieux.

A titre d’exemple, le Croissant-Rouge somalien est une des rares organisations, sinon la seule, qui a accès à toutes les populations du pays. Cet ancrage local est la force du Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge. En soutenant la Croix-Rouge de Belgique, c’est ce réseau au plus près des victimes que vous soutenez

Retour en haut de la page
Comment est-il possible qu'une famine de telle ampleur sévisse encore actuellement ?

Les crises humanitaires actuelles sont le résultat d’une conjonction de facteurs : la guerre et les changements climatiques. Les pays concernés ont connu des années de violence qui ont infligé d'immenses souffrances à la population. Ce sont ces conflits prolongés et répétés au fil des années qui sont à l'origine des crises humanitaires actuelles. Du fait de la violence, les populations sont forcées de se déplacer, perdent l’accès à leurs champs, leur bétail est décimé et c’est l’ensemble de la situation économique qui se détériore, mois après mois, pour aboutir à la crise actuelle. 

Retour en haut de la page
Pourquoi la Croix-Rouge ne fait-elle pas partie du Consortium 1212 ?

A l’heure actuelle la Croix-Rouge a préféré ne pas faire partie du consortium pour des questions de cohérences et d’identité. 

Retour en haut de la page
Puis-je donner de la nourriture ou des vêtements ?

Nous n’acceptons pas d’aide matérielle pour cette thématique car ce n’est pas efficace.

-  Il faut que les biens soient parfaitement adaptés aux besoins de la population et les plus standard possibles pour être utilisés efficacement.

- Il est préférable d’acheter les biens localement afin de soutenir l’économie locale et limiter les couts de transport. 

Retour en haut de la page
J'aimerais mener une action de récolte de fonds au profit de cette problématique. Comment faire ?

Un grand merci pour cette belle initiative ! Le mieux, c’est de prendre contact avec le service donateurs de la Croix-Rouge au 02/371 32 16 ou service.donateurs@croix-rouge.be  et de partager votre idée (description brève de votre projet).  Vous serez guidés au mieux dans vos démarches. 

Retour en haut de la page
Si je donne 100€ comment sera utilisé mon argent ?

D’abord, comme expliqué plus bas, si vous donnez 100 € vous pourrez déduire 45 € de vos impôts l’année suivante. 

Sur les 100 € que nous recevons, 90 € au minimum sont envoyés sur le terrain pour apporter la réponse la plus appropriée aux personnes touchées par la crise. Par exemple pour financer des activités de lutte contre la malnutrition (couts des centres thérapeutiques pour enfants, distribution de nourriture, etc.)

5€ servent à financer nos coûts de gestion (envoi de l’attestation fiscale par exemple) et de campagnes de communication en Belgique.

5€ servent à financer l’Unité d’urgence internationale active avant, pendant et après chaque crise. 

Retour en haut de la page
Si je fais un don mensuel, est-ce que l'argent ira à cette catastrophe ?

Les dons mensuels que nous récoltons sont utilisés pour notre aide structurelle auprès des plus vulnérables en Belgique et à l’étranger.

A l’étranger ils financent des programmes de long terme de de lutte contre la malnutrition que nous développons avec les Croix-Rouge locales partenaires au Sahel et dans les Grands Lacs  (Mali, Burkina Faso, Niger, Benin, Senegal,  Rwanda,  Burundi et RDC).

Dans l’idéal il vaut mieux faire un don unique à destination de cette crise spécifique et un don mensuel pour nous permettre d’agir de façon continue et éviter que d’autres pays ne soient, à leur tour, victimes de la famine.

Retour en haut de la page
Si je fais un don pour vous aider à mener vos actions contre la famine, pourrais-je bénéficier d'une attestation fiscale ?

Oui, bien sûr, lorsque le cumul annuel de vos dons atteint 40 euros et plus. Dans ce cas, vous recevrez automatiquement votre attestation fiscale en mars de l’année suivante.

Cette attestation vous permet de récupérer des impôts 45% de la valeur annuelle de vos dons.
Par exemple, un don de 40€ ne vous coûte en réalité que 22€ car vous pouvez déduire 18€ des impôts.

Retour en haut de la page