#BrusselsAttacks : un an plus tard, nos volontaires témoignent

Pendant une semaine, nos volontaires mobilisés pour les attentats du 22 mars témoignent.

Mathilde est infirmière. Elle fait partie de la 1ere vague de secouristes envoyés à la sortie du métro Maelbeek, rue Joseph 2, où a été installé un poste de secours d’urgence. Elle arrive à bord du FIT (véhicule d’intervention cata) de Woluwe Saint Lambert.

« Il est à peu près 8h15 le 22 mars 2016 quand la sonnerie de mon GSM me réveille. Je viens de recevoir un SMS d’une amie travaillant à Zaventem me disant qu’elle va bien. Je ne comprends pas tout de suite son message, alors je me connecte sur les réseaux sociaux. Je lis des publications. Je crois comprendre ce qu’il se passe, mais je ne veux pas l’admettre.

Je fais quelque chose de très inutile à cet instant : je décide de me faire un thé, comme si de rien n’était. Pour m’aider à digérer l’information je suppose… C’est à ce moment-là que j’ai réalisé que cette journée serait la plus longue de toute ma vie, de notre vie.

Puis à nouveau, le choc : la station de Maelbeek est touchée.

J’enfile ma tenue Croix-Rouge et cours de Schuman en direction de Maelbeek. Le temps semblait s’être arrêté, la journée paraissait durer une éternité. On ne peut jamais être préparé à ça.

Ce qui a été le plus difficile pour ma part ce jour-là, ça a été le fait de soigner des personnes sans visage, des victimes dont les visages étaient « cachés » par des Burnshields, des compresses pour brûlures. Je trouvais ça tellement impersonnel.

Le jour-même, on croit que l’on va bien. Puis le lendemain on craque.

Un an après, je ne peux pas affirmer que toutes les blessures psychologiques engendrées par cet évènement ont disparu, mais grâce aux cellules psychologiques, à mes collègues et à ma famille, je me suis relevée plus forte. L’entraide qui s’est installée peu après les faits nous a permis de prendre soin les uns des autres et de tenir bon tous ensemble. Aujourd’hui, la vie est encore plus belge que tous les autres jours. »

Mathilde Autphenne

 

Toutes les nouvelles