Itinérances : visiter ses parents en prison

Itinérances : visiter ses parents en prison

Des milliers d’enfants ont un papa ou une maman en prison. Des volontaires de la Croix-Rouge les soutiennent en les accompagnant sur les lieux de détention.

En Belgique, 10.000 enfants doivent vivre avec l’incarcération de leur père ou de leur mère. La moitié ne rend jamais visite à leur parent. Absence, peurs, honte, sentiment de dévalorisation... Les conséquences psychologiques, affectives et sociales de ces séparations non préparées sont brutales pour ces enfants.

Pour leur permettre d’entretenir une relation avec leur papa ou leur maman, la Croix-Rouge de Belgique a créé en 2004 Ie projet Itinérances. Ce réseau de volontaires accompagne des enfants en visite à leurs parents détenus. Ce projet est mené en collaboration avec le Fonds houtman (ONE) et avec le soutien de la Communauté française, Aide aux détenus.

Accompagner les enfants sur le lieu de détention

L'enfant est toujours accompagné par les mêmes volontaires, par équipe de deux, au rythme d’une à deux visites par mois. Durant les trajets ainsi qu'à la sortie de la visite, ils favorisent au maximum la transition entre son lieu de vie et celui de son parent incarcéré.

Des volontaires spécialement formés

Spécificités du volontariat en milieu pénitentiaire, organisation de l’accompagnement, communication avec l’enfant, relation avec les associations partenaires... Tous les volontaires Itinérances sont spécialement formés. En 2004, le projet comptait 30 accompagnants. Ils étaient 140 en 2009 et 191 en 2010.

Une évaluation scientifique du projet

Itinérances est un projet en évolution constante. 2010 a vu la mise en route d’une évaluation qualitative en collaboration avec l'ULB et le Fonds houtman. Les travaux portent sur le rôle du volontaire, sa relation à l’enfant et à la maman à domicile. Ils doivent se poursuivre en 2011.

Quelques chiffres

En 2010, 237 enfants ont ainsi été accompagnés et 1.422 visites organisées. Des chiffres en progression constante : en 2009, on comptait 206 enfants accompagnés pour 1.135 visites. Depuis 2010, des volontaires Itinérances permettent à de tout jeunes enfants élevés par leur maman détenue à Lantin, Namur et Mons de se rendre en crèche. Au cours de l'année, quatre enfants ont bénéficié de ce service pour 235 accompagnements.