Journées Jeunesse

Journées Jeunesse

Chaque année, plus de 3.000 écoliers participent aux Journées Jeunesse organisées par la Croix-Rouge Jeunesse. Objectif ? Sensibiliser les adultes de demain aux thématiques phares de la Croix-Rouge: la solidarité, le don de sang, le droit humanitaire international et les gestes qui sauvent.

Chaque année, vers les mois de mai-juin, plus de 3.000 jeunes participent aux Journées Jeunesse de la Croix-Rouge. Ces journées sont organisées par la Croix-Rouge Jeunesse un peu partout en Wallonie et à Bruxelles. Elles rassemblent les jeunes ayant été sensibilisés aux activités de la Croix-Rouge durant l'année scolaire.

Objectif ? Sensibiliser les adultes de demain aux thématiques phares de la Croix-Rouge: la solidarité, le don de sang, le droit humanitaire international et les gestes qui sauvent.

Acquérir les réflexes adéquats en situation d'urgence

« Allô ?! Je viens d’assister à un accident de voiture.» Deborah, 8 ans appelle les secours par téléphone. Une voiture vient de percuter un mur. A l’autre bout du fil, la réponse ne se fait pas attendre : « Un accident ? Où ça Mademoiselle ? Y a-t-il des victimes ? » Un test bien réel basé sur une situation fictive, qui permet d’acquérir les réflexes adéquats en situation d’urgence. Passant d'un stand à l'autre, les classes sont sensibilisées de manière ludique et pédagogique.

Comprendre le parcours de l'exil

Venir en aide aux migrants et aux demandeurs d'asile est une des missions de la Croix-Rouge. Les Journées Jeunesse sont l'occasion de sensibiliser les enfants à l'exil. Des réfugiés politiques, accueillis par la Croix-Rouge, racontent leurs parcours. De leur pays d'origine au centre d'accueil pour demandeurs d'asile de la Croix-Rouge. Pourquoi ont-ils quitté leur pays, leur famille et leurs amis ? Qu'est-ce qu'un réfugié politique? Comment survivent-ils en Belgique?

Comprendre l'action sociale de la Croix-Rouge

Les Journées Jeunesses de la Croix-Rouge, c’est aussi apprendre pourquoi donner son sang, comment soigner une brûlure ou éteindre un feu de friteuse. Mais c’est également utiliser une chaise roulante et comprendre ce qu’est une vesti-boutique ou une épicerie sociale. Car la Croix-Rouge, comme dirait Marcelline, 10 ans : « Ce n’est pas seulement le secourisme. C’est aussi aider les gens qui ont des problèmes d’argent. »