Nos centres d'accueil pour demandeurs d'asile

Nos centres d'accueil pour demandeurs d'asile

Les 18 centres d’accueil gérés par la Croix-Rouge offrent plus de 4.000 places, soit 20 % du réseau d'accueil des demandeurs d'asile. Quelle que soit la situation du résident, le personnel des centres Croix-Rouge cherche à valoriser au maximum le temps que dure la procédure. Le demandeur d’asile peut ainsi apprendre un métier en suivant des cours de langue ou des formations qualifiantes.

Ces centres fournissent les services suivants :

  • le logement et la nourriture
  • un colis de base pour l’hygiène
  • un soutien et un suivi de la procédure d’asile et l’accompagnement social
  • un accompagnement médical
  • la scolarisation obligatoire des enfants mineurs
  • des activités culturelles et sportives.

Le personnel des centres Croix-Rouge cherche à valoriser au maximum le temps que dure la procédure. Le demandeur d’asile peut ainsi apprendre un métier en suivant des cours de technique informatique, de langue ou encore des formations qualifiantes.

Des actions d’urgence face à la crise de l'accueil

Depuis 2008, le réseau d'accueil belge est régulièrement saturé. En 2010, cette situation a provoqué une crise humanitaire. Les personnes les plus chanceuses ont été hébergées dans des hôtels. Les autres sont restées dans la rue ou se sont abritées dans des gares et des squats.

Face à cette crise, la Croix-Rouge a lancé une action humanitaire d’urgence. Elle a organisé des tournées hebdomadaires dans 22 hôtels de la capitale, visité les autres lieux de vie des demandeurs d’asile et proposé une aide médicale, sociale et matérielle, notamment pour les bébés. Au total, 2.640 demandeurs d’asile ont bénéficié de  cette action.

Afin d’endiguer cette crise, la Croix-Rouge a également ouvert trois centres d’urgence dans des casernes à Bierset, Bastogne et Gembloux. Ces centres ont permis d’accueillir 1500 personnes. Les centres de Bastogne et de Gembloux ont été fermés à la mi-2013.

Lire nos dernières nouvelles:

Crise migratoire: un voyage de 4 mois, d'Afghanistan à Athènes (23/10/2015)

"Je ne les vois que quelques instants, mais je me souviendrai d'eux toute ma vie" (07/10/2015)

Réfugiés : un pré-accueil de crise digne et humain (01/10/2015)

Faciliter le retour volontaire

Lorsqu'un migrant décide de rentrer dans son pays d’origine, la Croix-Rouge l’aide dans ses démarches administratives pour que le retour se fasse dans les meilleures conditions possibles. En 2010, la Croix-Rouge a suivi 76 dossiers et permis à 32 personnes de rentrer dans leur pays.