Philippines

Une réponse à l’urgence

Le 8 novembre 2013, l’un des pires typhons jamais enregistré frappe les Philippines. Le typhon Haiyan a traversé l’archipel  philippin de part en part, d’est en ouest, en causant une catastrophe humanitaire sans précédents. Rafales à plus de 300 km/h, pluies torrentielles et raz-de-marée ont dévasté la zone des Visayas, dans le centre du pays, et engendré de sérieux dégâts humains et matériels.

En première ligne, la Croix-Rouge philippine, appuyée par son réseau de volontaires a agi directement pour sauver les victimes du typhon. Face à l’ampleur de la catastrophe, elle fait appel à d’autres Croix-Rouge Nationales qui se sont mobilisées immédiatement en renfort.

La Croix-Rouge de Belgique est intervenue aux côtés de son homologue philippin et des autres Croix-Rouge dans la réponse immédiate à la catastrophe. Elle a notamment déployé son unité d’intervention d’urgence sur l’île de Panay avec pour objectif d’appuyer la Croix-Rouge philippine en portant assistance et en distribuant des kits d’urgence à 38.000 familles. 

Une aide sur le long terme

Les spécificités géographiques et géologiques du pays le rendent particulièrement enclin aux catastrophes naturelles. Avant et après le passage du typhon, d’autres tremblements de terre, typhons ou tempêtes de moindre ampleur  ont affecté la population et aggravé sa vulnérabilité. La Croix-Rouge philippine habituée et préparée à se mobiliser en cas de catastrophe, délivre régulièrement des messages de sensibilisation et forme la population à être plus résiliente, à faire face en cas de crise.

Après six mois d’opérations de secours d’urgence, et grâce aux capacités de résilience de la population ainsi qu’à l’efficacité de la Croix-Rouge philippine, les actions de la Croix-Rouge s’orientent déjà vers des objectifs à plus long terme. La Croix-Rouge philippine met sur pied un plan de sauvetage pour venir en aide à plusieurs centaines de milliers de familles entre 2014 et 2016.

La Croix-Rouge de Belgique s’inscrit dans ce plan de sauvetage de long terme, elle soutient la reconstruction et le renforcement de la résilience des populations, notamment grâce aux dons récoltés suite à la mobilisation du public belge.

Sur le même sujet

Philippines: 2 ans après le typhon Haiyan (06/11/2015)

Philippines, 1 an après: la vie est belle pour Irene, la "Coconut Lady" (07/11/2014)